Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative s’est rendue mardi 12 juin 2012 au Conseil économique, social et environnemental (CESE) où elle a tenu à rappeler la priorité accordée à la jeunesse par le gouvernement : "Je suis d’autant plus heureuse d’être ici, au Conseil économique social et environnemental, que je prends la parole après le Président de la République, qui était dans ces lieux le jour même où est publié un important rapport sur la jeunesse. J’y vois plus qu’un symbole. C’est la marque d’une volonté politique de mettre la jeunesse au coeur de l’action gouvernementale."

La ministre a expliqué son souhait premier : "faire en sorte que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012. Le constat est dramatique : la précarisation de la jeunesse n’a fait que croître au cours des dernières années et, parallèlement nous voyons de plus en plus de jeunes dont l’autonomie est réduite et qui doivent revenir à la charge de leur famille. Notre devoir est d’assurer aux jeunes l’accès à tous leurs droits sociaux et d’oeuvrer à leur extension. C’est bien là le sens de vos réflexions."

Télécharger le discours dans son intégralité

Lire l’avis Droits formels/droits réels : améliorer le recours aux droits sociaux des jeunes