C’était il y a – déjà – vingt-cinq ans. Le 20 novembre 1989, la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) était adoptée par l’ONU avant d’entrer en vigueur en France le 2 septembre 1990. Son ambition alors était de fédérer les Etats du monde entier autour d’une même volonté : assurer la protection de l’enfant et de les reconnaître comme des sujets de droit. Les 54 articles de la CIDE énoncent les droits fondamentaux reconnus à tous les enfants comme le droit à la vie, à l’identité, à l’éducation, à la santé, ou le droit de ne pas être séparé de ses parents, de ne pas être exploité, d’exprimer son opinion, et bien d’autres encore. Autant de droits qui intéressent tout particulièrement le périmètre ministériel de Patrick KANNER.

À travers le Plan Priorité Jeunesse porté par le ministère en charge de la Jeunesse, le gouvernement définit aujourd’hui ses politiques jeunesse à l’aune de la CIDE en favorisant notamment :

Dans le cadre du 25ème anniversaire de la CIDE le 20 novembre 2014, une classe d’élèves de CM2 de l’école élémentaire Pyrénées (Paris, XXème arrondissement) et des jeunes de 16 à 25 ans d’une association citoyenne, l’HODE (Hymne Officiel des Droits de l’Enfant), de Saint-Priest-en-Jarez (Loire) se sont réunis au ministère de Ville, de la Jeunesse et des Sports, pour échanger avec le ministre sur l’intérêt de promouvoir cette convention et les droits qui y sont attachés.

Les élèves de CM2, qui suivent un cycle sur le thème des institutions de la République, ont eu la possibilité de discuter avec Patrick KANNER au sujet de son rôle, celui du gouvernement et des institutions dans cette démarche : « Comment êtes-vous devenu ministre ? », « Quel était votre métier ? », « Comment se déroule une journée typique de ministre ? ».

De leur côté, les 4 jeunes membres de l’association d’enfants citoyens, soutenue par Régis JUANICO, député de la Loire, présent lors de la rencontre au ministère, et parrainée par Yannick NOAH, ont présenté leur projet d’Hymne officiel des droits de l’enfant (HODE). A l’issue de l’entrevue, les jeunes ont remis un dossier de présentation de leur projet à Patrick KANNER qui s’est engagé à transmettre au président de la République.

Cet échange fut une belle opportunité pour chacun de prendre conscience de l’importance de connaître ses droits, mais aussi de la nécessité de les promouvoir auprès de tous.

Voir la vidéo de la journée de l’association HODE.