Afin de lutter contre l’installation des jeunes dans un tabagisme régulier, l’Inpes lance le 14 octobre une nouvelle campagne à destination des 14-18 ans, centrée sur la notion de liberté. Sa signature : "Quand on est libre, pourquoi choisir d’être dépendant ?".

Depuis 1976 (loi Veil), de nombreuses mesures législatives et réglementaires ont été mises en place pour limiter la consommation de tabac des adolescents. Pourtant, ces dernières années, le tabagisme des jeunes a connu une hausse inquiétante et, comme le montre l’étude HBSC 2010, il intervient dès le collège. Selon cette enquête, un collégien de troisième sur six fume quotidiennement et un sur deux a déjà expérimenté la cigarette. Une tendance que l’on enregistre aussi chez 13 % des élèves de sixième. Cette situation incite à agir car la précocité est un facteur de risque important pour l’installation durable des jeunes dans la consommation et la dépendance.

La campagne propose notamment aux ados une expérience interactive inédite avec le mini-site www.libre-ou-pas.fr, créé pour l’occasion. Les jeunes y sont invités à personnaliser un espace virtuel avec des informations sur leurs goûts, leurs amis, leur petit(e) copain(ine), leur habitudes du moment… et leur statut tabagique. Stockées jusqu’à la fin de l’année scolaire, ces données leur seront ensuite restituées par voie électronique pour qu’ils puissent constater les (probables) changements qui se seront opérés dans leur vie. Une seule chose, pourtant, n’aura peut-être pas évolué : leur statut tabagique. Grâce à cet outil pédagogique, relayé par des bannières web et le spot, l’Inpes entend démontrer l’engrenage du tabac, en totale contradiction avec l’idée de liberté, à laquelle les jeunes tiennent tant.

En savoir plus sur le tabac chez les jeunes sur le site de l’Inpes.

Voir les spots TV.