Le 22 janvier 1963, le Chancelier fédéral Konrad Adenauer et le Président français Charles de Gaulle signaient au Palais de l’Elysée le Traité de l’amitié franco-allemande. Ce Traité avait pour objectif de sceller symboliquement la réconciliation franco-allemande, mais également d’installer une véritable relation amicale entre les deux pays, et de participer ensemble à la construction d’une Europe unie.

L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), créé aussi en 1963 (5 juillet), profite de ce cinquantenaire pour lancer un appel à candidatures auprès des jeunes, aux divers événements et projets placés sous trois grands principes « Se souvenir – fêter – construire l’avenir ». Parmi ses nombreuses initiatives, le programme « 50 ans, 50 projets » soutient des projets particulièrement innovants, prospectifs et orientés vers l’avenir, qui doivent refléter la diversité des relations franco-allemandes et traduire la créativité et l’inventivité de la jeunesse française et allemande. Les candidatures peuvent être portées individuellement ou en groupe, ou par des associations, des fédérations de jeunesse, des organisations ou des institutions.

L’OFAJ organise également un Forum Jeunesse durant quatre jours du 19 au 23 janvier à Berlin : « 50 ans d’amitié franco-allemande – en route pour l’Europe de demain ! ». 150 jeunes européens (18 à 25 ans) viendront débattre sur l’Europe. En parallèle il y aura possibilité pour les internautes, dans l’incapacité de se déplacer au forum, de participer sur Twitter (#elysee50).

Enfin, la chaîne franco-allemande ARTE a décidé de produire des webdocumentaires sur le thème « 10 jours en Allemagne - 33 Français à la découverte de leurs voisins » dans l’optique de montrer les évolutions des relations entre les deux peuples : « découvrir les hauts lieux du tourisme outre-Rhin et les hommes qui ont fait la culture allemande. Venez surtout vérifier si les clichés sur nos voisins tiennent de la caricature ou de la réalité ! ».

Voir aussi :

- Les échanges historiques entre la France et l’Allemagne en chiffres
- Exposition sur les 450 km de frontière
- Projet d’e-participation L’Europe, c’est mon avenir, si...