Créé il y a 18 ans, le CAP-FQ réunit les ailes jeunesse des principaux partis politiques actifs sur les territoires français et québécois. Il est organisé en deux sections : l’une française, l’autre québécoise. L’essentiel de l’activité du CAP-FQ consiste en l’organisation de stages dans les cabinets ministériels, au sein des groupes parlementaires ou au sein des partis politiques eux-mêmes, pour six semaines. En outre, le CAP-FQ participe à des événements politiques choisis de part et d’autre, organise des conférences et des débats, prépare et diffuse des rapports croisés sur de grands enjeux politiques.

La ministre Valérie Fourneyron s’est mardi 25 juin félicitée de ce dispositif : "Cette découverte de nos institutions, de notre fonctionnement politique, ces échanges partagés lors des rencontres avec nos élus, sont le fruit de l’engagement et de la constance avec laquelle la France et le Québec continuent de concevoir leurs relations [...] Pour nos deux nations, les jeunes sont autant de ponts, de liens qui renforcent notre amitié et assurent le partage des valeurs qui nous réunissent."

Grâce à cette institution, des jeunes de gauche, de droite, des fédéralistes et des souverainistes, réunis au sein d’une organisation transpartisane et transnationale, ont l’opportunité chaque année d’effectuer des stages dans des cabinets ministériels, parlementaires ou au sein de partis politiques, ensemble, au nom de la relation franco-québécoise. "Cette démarche doit aujourd’hui être poursuivie et consolidée", ont expliqué Valérie Fourneyron et Jean-François Lisée dans une tribune qui paraîtra demain sur les grands sites d’actualité. "Ainsi, il nous apparaît plus que jamais nécessaire de poursuivre l’édification de ce réseau exceptionnel. C’est en favorisant l’engagement et la participation de jeunes aux parcours différents et complémentaires que nous construirons un avenir meilleur pour nos deux nations." Valérie Fourneyron a enfin annoncé que son ministère débloquerait les fonds pour permettre à 8 stagiaires de se rendre au Québec en septembre prochain.

Depuis désormais 18 ans, ce sont 300 jeunes responsables politiques français et Québécois qui ont ainsi été sensibilisés à cette relation unique.

Pour revivre la conférence en livetweet, rendez-vous sur le compte Twitter du ministère, @Jeunes_gouv