Valérie Fourneyron a, dans un premier temps, pu s’entretenir avec Jean-François Lisée, en mission en France sur le thème de la jeunesse accompagné du député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire à la première ministre pour les dossiers jeunesse, Léo Bureau-Blouin, sur les moyens à mettre en œuvre pour que la jeunesse occupe une place plus importante dans la relation qu’entretiennent la France et le Québec.

Les deux ministres ont ensuite coprésidé, dans les locaux du ministère, la 58e séance du conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), une première depuis leur nomination, en compagnie des dirigeants québécois et français de l’organisme, Alfred Pilon et Frédéric Lefret.

Pièce maîtresse du dispositif institutionnel de la relation franco-québécoise, l’OFQJ est appelé à jouer un rôle important dans le resserrement des liens en matière de jeunesse. Depuis sa création en 1968, l’OFQJ a permis la mobilité de plus de 150 000 jeunes Français et Québécois, contribuant ainsi au rapprochement des deux nations. En 2011, près de 4000 jeunes ont ainsi bénéficié de programmes visant le développement et le perfectionnement professionnels dans les secteurs économique, culturel et social.

Les premiers ministres français et québécois ont identifié, en octobre dernier, à Paris, les bases d’une nouvelle étape qui reposera sur l’innovation et la créativité dans les domaines de la jeunesse, la culture et l’économie. La 17e Rencontre alternée des premiers ministres aura lieu au Québec au début de l’année 2013.

PHOTO MSJEPVA - H. Hamon