La Conférence de la Jeunesse (COY pour Conference of Youth en anglais) permet chaque année à des jeunes des quatre coins de la planète de se rassembler pour le climat, en amont des sommets officiels « COP ».

Cette année, ce sont près de 6000 jeunes, membres d’organisations de jeunesse, d’associations engagées pour le développement durable ou simples visiteurs, venus d’une centaine de pays, qui se sont rassemblés trois jours au Parc des Expositions de Villepinte près de Paris, pour échanger, débattre et partager leurs idées et actions.

Tous avaient pour mission de porter un message mobilisateur sur le changement climatique : « conscients des limites de notre modèle de société, les jeunes sont prêts à agir pour une société plus durable et désirable. »

À la veille de la COP21, la 11ème COY a donné lieu à plus de 300 ateliers, débats, conférences, formations et échanges.

Des COY locales – une première – étaient également organisées au même moment à Montréal (Canada), Florianopolis (Brésil), Rabat (Maroc), Antananarivo (Madagascar), Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et Abomey Calavi (Bénin), connectées avec la COY11 via des retransmissions et débats en ligne.

A l’issue de la COY11, les propositions et amendements des jeunes ont été soumis aux organisateurs de la COP 21 et un manifeste a été délivré. Ce document référence a été porté par des délégations jeunes durant les négociations de la conférence officielle. Plus de 250 citoyens issus de 55 pays différents ont participé à sa rédaction.

L’objectif de ce manifeste était de présenter la réflexion apportée par les jeunes durant ces 3 jours, leurs engagements et l’ensemble de leurs propositions d’actions. Et d’autant plus qu’il ne se limite pas aux thèmes définis par la COP21, mais qu’il couvre l’ensemble des thèmes qui leur semblent importants, liés au changement climatique : l’éducation, les droits de l’homme, la préservation de l’environnement, la législation environnementale, l’adaptation de nos modes de vie aux ressources existantes, la participation de la jeunesse, l’énergie, et la production alimentaire durable.

La COY a été, cette année, largement soutenue et accompagnée par différentes associations étudiantes Climates, le REFEDD (fédérant 106 associations), Avenir climatique, et l’association de soutien au mouvenementWARN « We Are Ready Now ! », mouvement international de jeunes pour la mobilisation citoyenne sur les enjeux climatiques ; ainsi que des mouvements jeunesse et éducation populaire, tel que le Scoutisme français, très présent lors de l’événement.

Lire l’intégralité du manifeste de la COY11

Soutenez le manifeste : rendez-vous ici. En signant un ou plusieurs thèmes, vous vous engagez à prendre en compte les valeurs du manifeste dans votre quotidien.