Chaque été de juillet à août, plus de 30 000 séjours avec hébergement sont organisés pendant les vacances scolaires dans toute la France. Ils accueillent près de un million d’enfants et de jeunes.

Pour saluer la place de l’éducation populaire dans notre société et le rôle des structures d’accueil de loisirs éducatifs, la ministre, Valérie Fourneyron, a voulu visiter deux Accueils Collectifs pour Mineurs : le centre social "L’Arlequin" à Saint-Etienne et les "Olympiades" à Saint-Genest-Lerpt.

Valérie Fourneyron a choisi Saint-Etienne "car la proportion de jeunes de 15 à 24 ans y est particulièrement élevée par rapport à la moyenne nationale".

Ensuite, la ministre a déjeuné autour d’un pique-nique avec les enfants et le personnel du centre social l’Arlequin : « l’éducation populaire, ce sont 500 000 associations de proximité, 20 millions de personnes concernées par leurs actions, 6 millions de bénévoles et près de 680 000 salariés concourant à l’intérêt général. Les accueils collectifs de mineurs sont des acteurs éducatifs à part entière. Ils sont une parfaite illustration de ce qu’est l’éducation populaire : une autre façon d’apprendre, complémentaire à l’école mais différente dans ses objectifs et ses méthodes. »

Elle a également déclaré être « fière que l’éducation populaire qui permet de lutter contre les inégalités au bénéfice cet été de 2,5 millions d’enfants, soit à nouveau représentée au niveau ministériel »

Valérie Fourneyron a enfin conclu sa visite en se rendant à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) où elle a rencontré l’ensemble des agents de la DDCS.  

Téléchargez le dossier de presse

© Georges Rivoire