Ce premier acte de mobilisation en Haute-Normandie pour mettre en œuvre concrètement la loi sur les emplois d’avenir, a réuni les grands acteurs du territoire venus parrainer cet évènement d’importance pour les 2 645 jeunes haut-normands qui bénéficieront de cette mesure sur la période 2012-2014.

Valérie FOURNEYRON, minis­tre en charge de la Jeunesse et de la Vie asso­cia­tive, en com­pa­gnie de Laurent FABIUS, minis­tre des Affaires Etrangères, a ren­contré les six pre­miers jeu­nes signa­tai­res qui seront accom­pa­gnés, durant toute la durée de leur contrat, par le réseau des Missions Locales de Haute-Normandie.

Les emplois d’ave­nir cons­ti­tuent une pre­mière expé­rience pro­fes­sion­nelle pour les jeu­nes peu ou pas qua­li­fiés et une deuxième chance d’acqué­rir une for­ma­tion. Ils sont une réponse forte dans la bataille prio­ri­taire contre le chô­mage des jeu­nes que le gou­ver­ne­ment mène depuis son entrée en fonc­tion.

Tous les employeurs concer­nés, les col­lec­ti­vi­tés loca­les, les gran­des asso­cia­tions, les réseaux et les entre­pri­ses éligibles, sont appe­lés à se mobi­li­ser sur l’ensem­ble du ter­ri­toire natio­nal, pour contri­buer à l’inser­tion pro­fes­sion­nelle des jeu­nes.

Dans cette pers­pec­tive, Valérie FOURNEYRON a salué le tra­vail du réseau des Missions Locales, de l’ensem­ble du ser­vice public de l’emploi et du mou­ve­ment asso­cia­tif enga­gés dans l’accom­pa­gne­ment de proxi­mité et le déploie­ment du dis­po­si­tif sur le ter­rain. « On compte sur vous, sur votre savoir-faire, car c’est tous ensem­ble que nous réus­si­rons à redon­ner confiance à notre jeu­nesse et à notre nation. Nous par­ta­geons le même enga­ge­ment pour les jeu­nes qui n’atten­dent qu’une main ten­due pour avan­cer, croire en leur ave­nir et trou­ver leur place dans la société. C’est une ambi­tion natio­nale », a déclaré la minis­tre.

Pour le minis­tère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education popu­laire et de la Vie asso­cia­tive, l’ambi­tion est de signer 15 000 contrats d’ave­nir d’ici 2014 – 10 000 pour la Jeunesse, 5 000 pour le Sport -, ce qui repré­sente 10% de l’enve­loppe glo­bale natio­nale des créa­tions d’emplois d’ave­nir. L’ensem­ble des per­son­nels et des res­sour­ces du minis­tère sont mobi­li­sés pour attein­dre cet objec­tif.