Le logement est le premier poste de dépenses dans le budget d’un étudiant. Il représente 48 % de son budget au niveau national et 55 % en Ile-de-France. La volonté du Gouvernement est de faciliter l’accès de tous les jeunes au logement, quels que soient leurs revenus ou leur situation familiale. Après une période d’expérimentation pendant l’année universitaire 2013-2014 dans quatre régions (Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur), la Caution locative étudiante est généralisée et est effective depuis août 2014.

La caution locative étudiante, appelée « CLé », permet aux étudiants de moins de 28 ans de bénéficier d’une garantie de l’Etat et d’être dispensés du paiement de la caution. En cas d’impayés de loyer, le propriétaire sera dédommagé par un Fonds de garantie.

Cette mesure nécessaire est financée par un fonds de l’Etat et de la Caisse des dépôts, à hauteur de 600 000 euros, abondé par les régions partenaires à hauteur de 100 000 euros.

La CLé est disponible pour tous sur l’ensemble du territoire (hors outre-mer) pour tous les étudiants âgés de moins de 28 ans (ainsi qu’aux doctorants et post-doctorants étrangers quel que soit leur âge), qui disposent de revenus mais qui ne peuvent présenter de caution familiale, amicale ou bancaire. pour tous types de logements (studio, T1, T2, T3) et tout bailleur (CROUS, HLM, privés).

Qui peut en bénéficier ?

Quel type de logement ?

Le dispositif Clé concerne tous les types de logement, du studio au T3.

Les jeunes intéressés sont invités à se rendre sur le site du CNOUS.