Il y a de cela 6 mois je m’engageais dans une folle aventure, oui folle parce qu’elle m’était jusque là étrangère. Aujourd’hui je dois dire que si c’était à refaire je foncerai sans hésitation aucune.

Durant 6 mois en équipe de 4 nous avons eu à sensibiliser au "bien manger, mieux bouger" à des lycéens et à créer un lien intergénérationnel dans un ehpad, mission qui pour moi fut la plus enrichissante humainement parlant car malheureusement nombre de nos anciens vivent isolés, manquants complètement d’attention, repliés sur eux-mêmes. Et c’est là ou l’engagement de la jeunesse prend tout son sens, où l’on se sent utile.

Vous allez me dire une fois par semaine c’est rien mais ça représentait beaucoup pour eux, tellement qu’ils l’attendaient avec impatience, car pour eux c’etait leur journée, une journée durant laquelle ils se sentaient moins délaissés par la société qui dans son train de vie quotidien n’a plus ou ne s’octroie plus vraiment le temps de leur prêter attention.

Aujourd’hui ma plus grande fierté et d’avoir, dans un élan de volontarisme accru, contribuer à redonner le sourire à nos anciens en redonnant un peu de gaieté et de jeunesse aux couloirs de ces résidences qui malgré leur côté un peu trop médicalisées, restent quand même des résidences à part entière avec des résidents qui méritent d’être connus et reconnus.

Aujourd’hui à l’aube de mes 24 ans, j’ai envie de dire merci, merci aux lycées, merci aux ehpad qui nous ont fait l’honneur de nous accueillir. Ce fût pour moi l’expérience d’une vie car l’apport fut mutuel, j’ai donné mais j’en ressors enrichie à 200% car les publics qu’il m’a été donné de rencontrer m’ont fait grandir, le service civique m’a permis de reprendre confiance en moi, de mûrir. D’autant plus qu’elle m’aura permis de me conforter dans mon envie de travailler dans le social, ainsi j’espère un jour pouvoir réaliser un rêve et devenir assistante de service social. Ainsi, de cette manière je compte perpétuer les valeurs qui m’ont été transmises par le service civique, notamment grâce à Unis-cité.

Comme quoi, la jeunesse est capable de faire bien des choses, à condition qu’on lui en donne l’opportunité. :-)

Laïlah SAID, volontaire à Unis-cité La Rochelle de janvier à juin 2013