L’engagement est cette année la grande cause nationale. Cela doit conduire à la mobilisation de tous au service de la population : les associations, les fondations, les entreprises, et chacun, chacune d’entre nous. L’État y prend toute sa part.

C’est dans ce contexte que le Président de la République et la ministre en charge de la jeunesse et de la vie associative Najat Vallaud Belkacem lancent la démarche La France s’engage. Celle-ci a été conçue pour permettre à des projets isolés mais prometteurs et nourris de savoir-faire et de convictions, de changer d’échelle grâce à un soutien actif et mieux piloté des pouvoirs publics. François Hollande a choisi de faire de cette démarche son "grand chantier présidentiel", expliquant qu’aujourd’hui "un chantier présidentiel se doit mettre en valeur les Français".

Un groupe de personnalités, parmi lesquelles le directeur des hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, et le président de l’agence du service civique, François Chérèque, réunis autour de Najat Vallaud-Belkacem, ministre en charge de la vie associative, ont retenu une première liste de 15 initiatives qui vont bénéficier de ce soutien. François Hollande a rappelé l’importance que revêtait le monde associatif , de l’innovation dans les politiques de demain, celles-ci "émanant parfois d’initiatives anonymes et silencieuses". Il a ainsi rappelé la mobilisation pour un choc de simplification des démarches administratives des associations.

15 actions répondant à de grandes problématiques de la société d’aujourd’hui et sélectionnées selon trois grands critères - leur caractère innovant, leur utilité sociale et leur capacité à croître très rapidement sur le territoire - sont mises en lumière via la plateforme lafrancesengage.fr, donnant la possibilité aux internautes de s’investir sur des "défis" proposés . A ces actions viendront s’ajouter chaque semestre de nouveaux projets. Un formulaire sur le site permet aux associations le souhaitant de soumettre leur candidature. Le Président de la République a ainsi affirmé son souhait "d’ici 2017 de porter plus de 200 chantiers présidentiels d’engagement".

50 millions d’euros alloués au FEJ

Placé sous l’autorité de la ministre chargée de la jeunesse et de la vie associative, le Fonds d’Expérimentation Jeunesse assure d’ores et déjà le repérage, l’analyse, le suivi et l’évaluation scientifique de projets socialement innovants dans ce domaine. Ce Fonds va voir son champ d’application étendu à l’ensemble des projets de soutien à l’engagement, par une disposition du projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire. Il sera l’un des outils de soutien aux projets ressortant de l’initiative présidentielle « la France s’engage ». L’État complètera ce fonds de 25 millions d’euros issus du programme d’investissement d’avenir. TOTAL, partenaire historique du Fonds augmentera son engagement à hauteur de 10 millions d’euros pour la durée du programme. C’est donc 50 millions d’euros qui seront mobilisés sur la période 2014-2017 pour accompagner le déploiement de projets socialement innovants.

Pour tout savoir de l’initiative La France s’engage, rendez-vous sur le site dédié

Suivre La France s’engage sur Facebook 

Suivre La France s’engage sur Twitter (hashtag dédié : #LaFranceSEngage)