La GEN, qui consiste à labelliser des écoles dites « numérique », répond à une double ambition : apporter une réponse à la croissance des besoins d’emplois sur des compétences numériques et en faire bénéficier les personnes les plus éloignés de l’emploi et de la formation, en particulier les jeunes, les femmes et les publics issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La Grande École du Numérique a labellisé 171 formations au cours de la première vague de labellisation et formera plus de 10 000 personnes d’ici 2017.

Ce lundi, sur le campus de l’Epitech, qui accueille la Web@cadémie (formation labellisée par la GEN en février 2016 et lauréate La France s’engage 2014), ce sont plus de 150 personnes (formations, partenaires du GIP, administrations et jeunes) qui étaient présentes pour l’événement.

L’occasion donc de signer la convention constitutive du groupement d’intérêt public (GIP) par l’ensemble des partenaires publics et privés du jour permet la structuration définitive du projet. Quatre entreprises contribuant au budget de fonctionnement du futur GIP sont en particulier impliquées aux côtés de l’Etat : Google, la Société Générale, Capgemini et la Caisse des Dépôts. D’autres partenaires comme l’ARF, le service public de l’emploi (PE et UNML), la conférence des présidents d’université (CPU), les syndicats professionnels du secteur (Syntec et CINOV IT) et des OPCA (Agefos, FAFIEC et OPCALIA) ont répondu présent.

Par ailleurs des aides aux élèves des formations labellisées, ne disposant d’aucune ressources, ont été mises en place. Le ministère de l’Education nationale a en effet réservé une enveloppe de 5 M€ pour ces aides qui seront distribuées par le CROUS.

Aujourd’hui, les premiers bilans et témoignages des 171 formations labellisées, dont bénéficient 4 000 apprenants, et les 5 M€ attribués par le Fonds d’expérimentation pour la Jeunesse (FEJ) dans le cadre du Programme investissements d’avenir (PIA) Jeunesse confirment le bon fonctionnement de cette structuration.

L’objectif d’ici fin 2017 ? Labelliser 200 fabriques et former 10 000 apprenants, dont 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation, et 30% de femmes.

En savoir plus sur la Grande école du numérique et son appel à projet : 

https://www.grandeecolenumerique.fr/labellisation/