Visionner, apprécier, argumenter, débattre, tels vont être les objectifs des 32 classes jury du premier Prix national lycéen du cinéma.

Participent à l’opération :

- une classe par académie, choisie dans des lycées qui participent au dispositif "Lycéens et apprentis au cinéma",

- une classe de chacun des deux internats d’excellence d’Etat, à Sourdun et Montpellier.

La projection en salle des films en lice est gratuite pour les classes participant à l’opération.

Les oeuvres sont sélectionnées par un comité national rassemblant des représentants du ministère chargé de l’éducation nationale, du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et de la Fédération nationale des cinémas français.

Et la sélection se révèle être un habile compromis entre films d’auteur et cinéma tous publics. Ainsi, pour le premier semestre, les quatre films en compétition sont :

- La guerre est déclarée, deuxième long métrage de Valérie Donzelli ayant ému plus de 800 000 spectateurs français,

- Habemus Papam, la nouvelle farce de l’italien Nanni Moretti sur fond de Vatican, avec Michel Piccoli,

- The Artist, le pari fou, muet, noir et blanc de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin, prix d’interprêtation masculine au dernier festival de Cannes,

- Tous au Larzac, le nouveau documentaire de Christian Rouaud.

En avril 2012, deux délégués élus par chaque classe se retrouveront avec des critiques des artistes et des professionnels du cinéma pour défendre le choix de leur classe et choisir le film lauréat.