Les conditions d’accès au service civique sont assouplies afin de permettre à un plus grand nombre de jeunes étrangers de vivre également cette expérience d’engagement.

Les missions proposées aux volontaires sont plus nombreuses. Les volontaires peuvent aujourd’hui concourir aux missions opérationnelles des services d’incendie et de secours au côté des sapeurs-pompiers, auprès d’un nombre plus important d’organismes d’habitation à loyer modéré, auprès de sociétés publiques détenues à 100 % par l’État comme Radio France.

Les droits dont bénéficient les jeunes qui s’engagent sont également plus nombreux. Ils se voient désormais délivrer une carte du volontaire leur permettant de bénéficier des conditions contractuelles et les avantages financiers ouverts aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur.

La période de mission de service civique est d’avantage prise en compte pour l’accès aux emplois de la fonction publique par exemple au titre de la validation des acquis de l’expérience, au titre de l’ancienneté exigée pour l’accès aux concours réservés, etc.

Enfin, les principes fondamentaux du dispositif sont réaffirmés avec force, l’accessibilité, la non-substitution à l’emploi, la formation civique et citoyenne.

Découvrez le site du Service Civique