Le Comité interministériel pour la prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), élargi pour la première fois en formation de prévention de la radicalisation, a marqué une nouvelle étape dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation.
 
Un premier plan, comportant 22 mesures, avait été adopté en avril 2014. Des mesures complémentaires fortes, très importantes en termes de moyens, avaient été par ailleurs adoptées en janvier et novembre 2015, après les attentats commis en France. 

Un plan d’action contre la radicalisation sera inscrit dans chacun des contrats de ville d’ici la fin de l’année 2016.

Dans le champ sportif, les contrôles des clubs et des éducateurs seront renforcés ; une mission nationale d’appui est confiée à l’inspection générale de la jeunesse et des sports qui mobilisera une cinquantaine d’inspecteurs référents dans les territoires pour réaliser ces contrôles.


Télécharger le dossier de presse – Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme

Lire le communiqué de presse