Créée en 1969 entre les Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (O.I.F) la CONFEJES (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la francophonie) est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la jeunesse, du sport et des loisirs au sein de l’espace francophone. Elle œuvre plus spécifiquement pour le développement des activités physiques, sportives et socio-éducatives des jeunes de la communauté. Cette conférence, dont le siège est établi à Dakar, compte 43 États et Gouvernements membres. Cette 34e conférence a été mise en place afin d’échanger sur son devenir et de choisir le secrétaire général pour les quatre prochaines années.

Principales missions de la CONFEJES :

- Jouer auprès des hautes instances de la Francophonie un rôle essentiel dans la définition des orientations, l’élaboration des politiques nationales et de leur mise en œuvre ;
- Contribuer à la création d’un environnement propice à la mobilisation, à la formation, à l’insertion sociale, économique et professionnelle des jeunes appelés à jouer un rôle déterminant dans la construction de l’espace francophone ;
- Soutenir l’organisation des Jeux de la Francophonie ;
- Développer les liens de solidarité, de partenariat et de coopération multilatérale entre les États et gouvernements membres d’une part et les jeunes d’autre part ;
- Soutenir prioritairement les efforts des États et gouvernements membres engagés dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales de jeunesse et de sports ;
- Soutenir les actions des États et gouvernements visant la promotion de la j nesse et le développement du sport ;
- Appuyer les politiques et stratégies de formation des cadres des ministères chargés de la jeunesse et des sports

En termes de programme jeunesse la CONFEJES a pour rôle d’aider au développement de l’entreprenariat des jeunes, de soutenir également leur insertion socio-économique, renforcer les capacités des associations et centres de jeunes en matière d’insertion sociale, et de promouvoir la paix, la démocratie et les droits humains auprès de cette population.

A ce propos, Valérie FOURNEYRON a tenu à rappeler dans son intervention inaugurale que « partout des jeunes montrent leur volonté d’entreprendre. A nous aussi d’agir pour permettre que des programmes comme le FIJ mais aussi toutes les autres actions du programme jeunesse et du programme sport puissent se poursuivre et se développer. »

Concernant ses objectifs du programme sport, la CONFEJES entend favoriser le développement du sport de proximité comme outil de développement, de structurer l’organisation sportive et la vie associative des Etats membres, de faire émerger le sport de haut niveau, et enfin d’améliorer l’environnement du sportif. La CONFEJES apporte par ailleurs son expertise aux Jeux de la Francophonie, à Nice pour l’année 2013, organisés par l’OIF.

« La France tient à vous témoigner son attachement à la poursuite des activités de la CONFEJES, dans son double rôle d’instance de réflexion politique et d’opérateur de programmes de coopération. »

La 34e CONFEJES (conférence qui n’a lieu que tous les deux ans) est également une opportunité privilégiée pour la ministre de rencontrer ses homologues francophones (Sénégal, Niger, RDC, Côte d’Ivoire, Tchad, Cameroun, Mali) et de fortifier les relations bilatérales dans les domaines des Sports et de la Jeunesse.

Au cours de son déplacement, la ministre aura également l’occasion de visiter le stade « Seny Kountche », le Palais des Sports, le Palais des arts mar­tiaux et la pis­cine olym­pi­que à Niamey, ainsi que de se rendre à l’Institut National de la Jeunesse, des Sports et de la Culture.

Enfin, le vendredi 8 mars, une réception sera organisée en l’honneur de la journée internationale des droits des femmes.

Lire le discours de Valérie Fourneyron à l’occasion de la 34e réunion de la CONFEJES.