La réforme des rythmes éducatifs a pris effet à la rentrée 2013 pour les communes s’y étant engagées et concernera tous les enfants du territoire à la rentrée 2014.

Le ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative et la CNAF ont élaboré un guide complet à destination des élus et des collectivités pour les accompagner : le télécharger ici. 

Retrouvez également un document plus concis de 4 pages en téléchargement ici. 

Il s’agit d’une réforme majeure du système éducatif qui favorise l’accès de tous les jeunes aux activités sportives, culturelles ou artistiques. "C’est avant tout une nouvelle conception de l’éducation, une conception du 21ème siècle, plus ouverte, plus partagée, plus égalitaire. Aujourd’hui, l’éducation ce n’est pas que l’école". Grâce à la réforme, chaque élève va désormais bénéficier de 3 heures par semaine d’activités périscolaires supplémentaires.

Dans cette optique, le ministère accompagne les collectivités dans la mise en place d’activités périscolaires de qualité. Ces temps périscolaires qui désignent tous les moments de la journée qui précèdent ou suivent les temps de classe, constituent avant tout un espace éducatif qui contribue à l’apprentissage de la vie sociale et à l’épanouissement des enfants. Leur organisation repose sur la mobilisation d’’un ensemble d’’acteurs éducatifs, dont font notamment partie les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, les acteurs du sport, de la culture…

Les activités périscolaires qui s’inscrivent désormais dans le cadre d’un projet éducatif territorial (PEDT) favorisent la mixité sociale et de genre et ainsi le vivre ensemble.

Cette réforme aura pour but de :
- favoriser la réussite de tous et de lutter contre les inégalités ;
- permettre à davantage d’élèves d’accéder au sport, à la culture, à des activités citoyennes ;
- inventer de nouvelles coopérations entre les différents acteurs éducatifs : du monde scolaire, des collectivités, des associations et notamment celles de l’éducation populaire et du sport ;
- reconnaître le rôle joué par les animateurs et l’importance des métiers de l’animation. Les Espés favoriseront d’ailleurs les échanges entre tous les éducateurs.

Le ministère et ses services sont mobilisés pour accompagner tous les organisateurs d’activités périscolaires dans le cadre de la mise en place du PEDT (projet éducatif territorial). Mais la réforme des rythmes a aussi ouvert de véritables espaces de dialogue entre tous les acteurs éducatifs.

"Il y a encore beaucoup d’inégalités dans l’accès aux loisirs éducatifs. Cette réforme est un moyen d’y remédier." 

Nous avons rencontré et questionné des acteurs de cette réforme.

Retrouvez toutes les informations utiles pour comprendre la réforme des rythmes sur le site de l’Education nationale. Et une infographie pour mieux comprendre la mise en place des nouveaux rythmes.