Dans une période de contrainte budgétaire forte, la priorité du Gouvernement est d’apporter un soutien pérenne à l’emploi et à l’autonomie des jeunes. Le FEJ a été établi de façon à contribuer à cet objectif majeur.

Jeudi 28 novembre 2013 s’est déroulé le séminaire du FEJ "Réussite universitaire, insertion professionnelle des étudiants" qui a réuni une centaine de participants issus du monde universitaire et la recherche, du monde institutionnel, associatif et de l’entreprise.

Sur ces questions le FEJ a mis en place deux types d’expérimentation.

Certains projets ont visé à favoriser la réussite universitaire et le maintien dans les filières d’études initiales. Les projets ont utilisé différentes formes d’actions visant à renforcer les acquis scolaires des étudiants les plus fragiles, à améliorer la compatibilité entre travail étudiant et poursuite des études, à favoriser l’intégration des arrivants en résidence universitaire, et à permettre, par l’usage d’un outil informatique, une meilleure valorisation par les étudiants de leur parcours et de leurs compétences. Ces projets ont permis de mettre en évidence les facteurs d’une insertion difficile chez les jeunes diplômés, notamment leur manque de préparation à la recherche d’emploi ou l’absence de stage obligatoire dans certaines filières. Pour les étudiants décrocheurs, un programme d’accompagnement renforcé a eu un impact positif sur le nombre d’entretiens d’embauche et sur le nombre et la qualité des emplois obtenus par les bénéficiaires.

L’accompagnement renforcé a également un effet sur la psychologie des jeunes : il améliore la confiance dans leur avenir professionnel et envers les entreprises et les employeurs. Cet effet est renforcé lorsque l’accompagnement est centré vers les métiers en tension et couplé à un contrat d’engagement réciproque. Les dispositifs de parrainage ont des effets contrastés qui dépendent fortement de leurs conditions de mise en œuvre.

Le FEJ poursuit son activité en lançant de nouveaux appels à projets ou à contributions au cours des prochains mois autour d’axes prioritaires pour le ministère :

En savoir plus sur.