Après la suspension du service civil italien en 2013, le président du Conseil italien Matteo Renzi a annoncé cet été la création d’un « service civique universel » pour 100 000 jeunes sur une durée de 8 mois. En plus d’offrir aux jeunes la possibilité de découvrir le monde du travail, il s’agit d’impulser une véritable conscience publique et civique. Dès le mois de juin 2014, le président François Hollande annonçait ce même objectif de 100 000 jeunes, âgés de 16 à 25 ans, accueillis en service civique par an d’ici 2017.

Le ministère veut instituer une coopération entre les institutions nationales de service civique afin de démontrer l’intérêt du service civique européen. En effet, comme l’a déclaré Patrick Kanner, "les institutions européennes ont clairement un rôle à jouer, par le biais par exemple de formations aux valeurs de l’Union européenne, ou encore de stages en leur sein."

Chiffres clés Service civique

Créé le 10 mars 2010, le service civique a permis à plus de 65 000 jeunes d’être dans près de 4 000 organismes agréés, associations principalement mais aussi collectivités territoriales, hôpitaux, préfectures.

En 2014, le nombre de jeunes en Service civique passera de 32 000 (2013) à 35 000.

Le Président de la République a annoncé que 100 000 jeunes pourront le faire par an d’ici la fin du quinquennat en 2017, soit environ 15 % d’une classe d’âge.