C’était un grand jour, lundi 2 décembre 2013, pour Djiby. Dans les locaux du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative allait être signée la convention-cadre portant création de 80 emplois d’avenir avec la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF) parmi lesquels le sien. "Je n’ai jamais été scolaire", explique Djiby à l’issue de cette signature, "pour moi, ça a toujours été le football. Je savais que mon emploi futur aurait un lien avec le football, ça ne pouvait pas être autrement". Et Djiby s’en est donné les moyens.

Après une expérience très concluante en Service Civique dans le Val-de-Marne où Djiby s’est attaché avec succès à promouvoir la pratique du football féminin, et plus largement du football pour tous, son tuteur, très satisfait de ses services l’a orienté vers Le Chantier, une association parisienne où il a dans la foulée vite pu prétendre à un contrat d’Emploi d’Avenir. "J’ai la chance de pouvoir faire de ma passion mon métier, tout s’est parfaitement enchaîné pour moi, et j’encourage vivement tous les jeunes qui ont la même motivation à s’intéresser aux Emplois d’Avenir", conclut Djiby sous l’oeil des tuteurs, présidents d’associations et de fédération présents lors de cette signature.

"C’est très important pour nous, la volonté de ces jeunes, leur motivation. Nous espérons vraiment pouvoir pérenniser leurs contrats, à l’avenir, si tout se passe correctement..." explique une tutrice.

Mardi 3 décembre 2013, Valérie Fourneyron a également signé une convention-cadre portant création de 100 emplois d’avenir avec la Fédération française de gymnastique.


Le 9 décembre, Valérie Fourneyron a rencontré M. Jean-Luc ARASSUS, président de la Fédération française de Surf depuis mars 2005, pour signer avec lui une convention cadre relative au recrutement de 52 jeunes en emplois d’avenir. Parmi ces emplois d’avenir, 47 seront destinés à la prévention du risque requins à la réunion et 5 auront un rôle administratif au sein des structures fédérales, soit deux emplois et deux formations bien distincts.


Valérie Fourneyron a rappelé l’importance que la fédération doit accorder au tutorat et aux interactions avec les CREPS, en particulier à la Réunion.

Depuis le 1er novembre 2012, plus de 10 300 Emplois d’Avenir ont été prescrits dans les champs d’action du ministère, soit près de 20% de l’ensemble des Emplois d’Avenir.

PHOTOS H. HAMON & JB MOREL MSJEPVA