Ces emplois signés s’inscrivent dans le cadre de la convention établie entre le ministère et le Comité National Olympique et Sportif Français en février dernier. "Je sais que le mouvement sportif se mobilise dans sa diversité et qu’il prend toute sa place dans cette lutte acharnée engagée par le gouvernement pour inverser la courbe du chômage. Le CNOSF s’est engagé très vite dans les emplois d’avenir, en signant en octobre un accord d’engagement visant à recruter 3 500 emplois d’avenir, un investissement au service d’une politique de développement du sport", a expliqué la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative Valérie Fourneyron.

La Fédération Française de Tennis compte plus de 1 120 000 licenciés, évoluant dans plus de 8 000 clubs.
Au regard des besoins identifiés au sein de ces clubs, la Fédération et ses membres s’engagent par le biais de cette signature à favoriser le recrutement de jeunes en emploi d’avenir, notamment pendant les temps péri et extrascolaires, sur des activités :

 Au sein de ces activités, les emplois-types proposés aux jeunes bénéficiaires des emplois d’avenir sont les suivants :

Consciente de l’importance que revêt la pratique sportive, notamment celle du tennis, pour l’épanouissement personnel et l’insertion sociale des jeunes de manière générale, la Fédération est convaincue que le sport peut également être un moyen de favoriser leur insertion professionnelle, à commencer pour les jeunes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

Valérie FOURNEYRON a félicité la FFT et a salué son dynamisme et son implication dans le combat engagé par le gouvernement pour inverser la courbe du chômage : "La FFT contribue ainsi activement à démontrer que le sport est aussi un secteur économique porteur, avec un potentiel d’emplois importants sur lequel nous devons investir."

En juin, 25 000 jeunes peu ou pas qualifiés auront été recrutés en emploi d’avenir. Le rythme de ces recrutements s’accélérera significativement à la rentrée compte tenu des engagements pris par les collectivités et les associations. Le champ des secteurs d’activité dans lesquels les entreprises privées sont habilitées à recruter, fixé région par région, sera élargi.

Lire le communiqué de presse
Plus d’informations sur les Emplois d’avenir

Voir toutes les mesures en faveur de l’emploi des jeunes en infographie ici : Pinterest