Le lieu (le Stade de France), l’horaire (quelques minutes avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe de France), et les invités (toutes les parties prenantes, y compris des écoliers, premiers concernés), ont bien marqué l’importance de la signature de la convention « Foot à l’école », réalisée le 3 mai 2014.

Autour du président de la République, étaient présents Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville et des Sports, Benoît Hamon, ministre de l’Éducation nationale et président de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, Jean-Michel Sautreau, président de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré, Jacques Lambert, président d’Euro 2016 SAS et les présidents du CNOSF, de la Fédération française handisport, de la Fédération française de sport adapté ainsi qu’une trentaine d’élèves. Cette signature a pour objectif de lancer un mouvement éducatif de grande ampleur.

Tous entendent en effet, à travers cette convention, mettre l’accent sur la dimension éducative du football, dimension éducative qui est l’un des grands objectifs fixé au sport français par Najat Vallaud-Belkacem. L’opération sera lancée dès septembre avec un site Internet dédié, des programmes de formation, des ressources pédagogiques et des dotations qui seront mis à disposition de plus de 5 000 classes.