Après les signatures d’emploi d’avenir avec la Fédération française de tennis, la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative Valérie Fourneyron s’est rendue lundi après-midi à Bobigny, où elle a signé des conventions d’engagement entre des jeunes et les villes de Seine-Saint-Denis : "Cette bataille pour l’emploi est l’affaire de tous : l’Etat, les collectivités locales, les branches professionnelles, les OPCA, les employeurs…", a déclaré la ministre. 

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis a décidé de soutenir la création de 150 emplois d’avenir parmi lesquels 50 au sein des services départementaux et 100 autres dans le cadre d’un appel à projet ouvert aux associations.

Cet appel à projets vise à encourager financièrement les associations à se saisir de ce dispositif des emplois d’avenir, véritable opportunité pour les structures d’embaucher rapidement des jeunes peu ou pas qualifiés. Pour les jeunes particulièrement touchés par le chômage et la précarité, c’est également une opportunité de progresser et d’acquérir une vraie expérience professionnelle.

"En Seine-Saint-Denis aujourd’hui, je suis là pour mettre en valeur ce partenariat entre l’Etat, le Conseil Général et les collectivités locales, quelle que soit leur couleur politique, pour permettre aux jeunes d’accéder à l’emploi, de retrouver confiance en eux et dans la société et d’entrer pleinement dans la vie active", a expliqué Valérie Fourneyron.

La ministre a ensuite signé des contrats Emplois d’avenir avec les villes de Rosny-sous- Bois et Sevran, avant d’aller à la rencontre des acteurs de la jeunesse dyonisienne.

En savoir plus sur les Emplois d’avenir

Photo H. Hamon MSJEPVA