Prenons la parole !

Nous sommes les générations futures, trop longtemps restées silencieuses !

Confronté à un monde qui se meurt, nous avons une obligation d’imagination. Imagination face à une crise quasi-permanente et globale. Imagination pour créer de nouvelles solutions socialement acceptables et écologiquement viables. 

Notre génération pourrait être cynique, résignée, rancunière… elle ne l’est pas. L’urgence ne nous le permet pas !

Changeons de cap !

Loin du fatalisme et de la plainte, nous agissons. Persuadé d’être une génération charnière, on lutte ! Certes pas sous les mêmes drapeaux que nos ainés mais via les réseaux sociaux, les manifs, les sommets et contre-sommets, nous nous levons pour exiger un changement de cap, une alternative !

Alternative énergétique, pour aller vers des consommations énergétiques plus propres, moins risquées.

Avec le REFEDD (réseau français des étudiants pour le développement durable) nous avons non seulement participé au débat sur la transition énergétique mais fort de cette expérience, nous proposons un livre blanc [1]des propositions portées par la jeunesse en la matière !

Alternative également via les nouvelles technologies. Petites poucettes*[2] l’a bien compris, ces nouveaux outils collaboratifs sont notre présent et notre avenir. Loin de toute naïveté sur le sujet, nous nous éduquons pour lutter face aux dérives possibles. De nombreux lanceurs d’alertes payent le prix de leur liberté pour nous en informer.

La vie devant soi !

Nous sommes une génération curieuse et ouverte aux autres.

 Le succès des programmes Erasmus, en est la preuve. Nous ouvrons aussi nos portes aux étudiants venus d’ailleurs !

Nous sommes une génération qui a soif d’égalité.

Nous souhaitons à nos mères, nos sœurs, nos copines les mêmes chances que les nôtres. Là encore beaucoup reste à accomplir !

Nous sommes une génération en marche.

« Caminante no hay camino se hace le camino al andar » Antonio Machado (Marcheur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant).

Edouard PENIDE bénévole associatif (Animafac, REFEDD).



[2] Michel Serres : « Petite poucette, la génération mutante ».