Ce Congrès a réunit 450 jeunes, venus de 110 communes, départements et régions de France métropolitaine et ultramarine, qui s’investissent dans les décisions publiques et portent un regard neuf sur le fonctionnement des institutions. 200 élus et professionnels les accompagnent. Cette année, le Congrès a eu pour thème « les solidarités, on s’y engage ! »

La Ministre a souhaité participer à ce Congrès afin de rencontrer les participants pour découvrir les mesures innovantes menées par les conseils pour donner aux jeunes plus de place dans la co-construction des politiques publiques. Elle a profité de ce moment de dialogue et d’échanges pour réaffirmer les engagements du gouvernement en faveur de cette jeunesse en marche et dynamique. « Ce que j’ai vu ici ce matin, tous ces jeunes engagés, me confirme que la jeunesse a des espoirs et des désirs. Elle s’engage et agit contre les discriminations et les inégalités, pour l’intérêt général et plus de citoyenneté » a-t-elle déclaré.
Les jeunes réunis autour d’ateliers thématiques au collège Franklin, ont réfléchi tout au long de ce Congrès aux notions de solidarité intergénérationnelle, de lutte contre les inégalités, d’économie sociale et solidaire ou de solidarité entre les territoires. Ils ont fait part de leurs travaux et raconté leurs expériences à la Ministre.
Valérie Fourneyron a ensuite participé à la Table ronde « Pour un Big-Bang des politiques Jeunesse » qu’elle a clôturée par ces mots à destination des jeunes, des associations, des collectivités et de l’Etat : « je ne souhaite pas me résigner mais espérer. Pour réussir il faut agir et s’inspirer de ce qui fonctionne. Et tout cela avec les jeunes et avec vous ». La Ministre avait rencontré en juin dernier, la délégation d’organisations signataires de la plateforme « Pour un big-bang des politiques jeunesse » où elle a exprimé son ambition de conduire une politique globale et interministérielle en matière de jeunesse et d’éducation populaire, son ministère étant appelé à être le garant et l’animateur de cette transversalité. Elle avait souligné son attachement aux corps intermédiaires et sa volonté de créer les conditions d’une co-construction des politiques publiques de jeunesse, en étroite concertation avec les acteurs de la société civile et les collectivités territoriales.

En ce jour de signature, par le Premier ministre, des premières conventions-cadres « Emplois d’avenir », le gouvernement, dans son ensemble, est mobilisé pour créer les conditions favorables à une réelle autonomie des jeunes. La ministre souhaite donner toute sa place aux jeunes, dans la co-construction des politiques publiques. Dans ce cadre, elle a réaffirmé son soutien au Forum Français de la Jeunesse « ce forum est tout jeune, il faut l’aider à grandir, lui permettre d’accueillir de nouveaux membres sans le fragiliser ni l’instrumentaliser. Nous devons créer cette confiance nécessaire pour travailler intelligemment ensemble ».

- Discours de Valérie Fourneyron

- Le site Internet de l’association nationale des conseils d’enfants et de jeunes : http://anacej.asso.fr

- Plus d’informations sur l’observatoire : « Pour un Big Bang des Politiques Jeunesse ! » : http://www.bigbangjeunesse.net

PHOTO : pref59