Cette demande avaient précédemment été formulée par les producteurs qui ne pouvaient jusqu’à aujourd’hui bénéficier d’une réduction d’impôts que dans le cas d’un don de produits bruts à des associations.


Afin de faciliter le don, deux outils ont été mis en place :

  1. un support pédagogique listant tous les moyens de donner aux associations et précisant les incitations fiscales correspondantes,

  2. et une cartographie en ligne des associations habilitées à recevoir les dons, pour faciliter la mise en contact avec les donneurs.


Les Ministres ont tenu à saluer l’engagement des Restos du Cœur et plus généralement des associations, de leurs bénévoles et des donateurs au service des plus démunis. Ils ont réaffirmés que ces associations remplissaient une mission d’intérêt général primordiale.


Pour en savoir plus, cliquez ici...