Saviez-vous qu’en cas d’intempérie (tempêtes, fortes chutes de neige...), l’absence ou le retard du salarié ne peut pas être considéré comme une faute ?


En effet, notamment si le salarié de se peut pas se rendre à son travail en raison de l’impraticabilité des routes par exemple.


Cependant, l’employeur n’est pas obligé de rémunérer le temps d’absence du salarié (sauf convention ou accord collectif plus favorable) ; dans le cas d’un montant retenu sur la paye du salarié, devra être strictement proportionnel à la durée de l’absence.



Afin d’éviter une retenue sur salaire, l’employeur peut aussi proposer au salarié :


Et si vous travaillez dans la fonction publique : de la même façon, en cas d’intempérie, le fonctionnaire ou l’agent contractuel absent ou en retard ne peut pas être sanctionné.

Néanmoins, cela peut avoir des conséquences sur la rémunération et le temps de travail.


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...