Cette année, le mois de mai comporte quatre jours fériés :


Seul le 1er mai est obligatoirement chômé, c’est-à-dire non travaillé ; le travail n’est autorisé ce jour-là que dans les secteurs qui ne peuvent pas interrompre leur activité (santé, sécurité, transports...) et oligatoirement payé.


Enfin, les autres jours fériés ne sont chômés que si la convention collective ou l’usage le prévoit.


Pour en savoir précisément plus, cliquez ici...