Une conférence - débat s’est tenue à l’École militaire à Paris le 15 mars dernier sur la base de l’étude « Ce que veulent les jeunes ! Entre quête de sens et nouveaux regards sur la Défense ».

Cette étude conduite depuis 2014, par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) dans le cadre de l’observatoire triennal sur les nouvelles générations constitue le futur vivier de recrutement des armées, commandée par le ministère de la Défense.

Ainsi lors de la conférence, les chercheurs, Ronard Hatto, Anne Muxel et Odette Tomescu-Hatto ont pu présenter leurs travaux qui ont été suivis d’un débat sur le thème "les jeunes et l’armée".

C’est une image positive de l’institution qui ressort de l’étude avec une jeunesse désireuse d’un retour aux valeurs, à l’ordre, à l’autorité, à la discipline, dans la sphère publique et dans le temps mais en même temps, sans aller l’encontre d’une sensibilité aux valeurs d’engagement, une défiance généralisée envers les institutions.

Et même si il a été également observé une montée en puissance de la protestation et de l’expression du mécontentement, d’une manière générale, l’étude démontre une disponibilité envers la possibilité de s’engager ainsi qu’une une image positive de l’institution militaire selon les tranches d’âges :


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...