L’objectif de la Charte est de consacrer le droit d’employer une langue régionale ou minoritaire, que ce soit dans la vie privée ou dans la vie publique.


Elle vise à protéger ces langues dans tous les domaines de la vie des citoyens qui souhaitent en user : 


La France s’engage donc à appliquer 39 mesures des 98 que comporte la Charte européenne  ; certaines sont déjà mises en œuvre dans :


A noter que d’autres mesures pourraient être mises en oeuvre à l’occasion de la ratification, par exemple : dans les relations entre les citoyens et l’administration (article 10 de la Charte), la France s’est engagée à ratifier les § 2c, 2d et 2g (mesures 13, 14 et 15 ci-dessous)de cet article 10 qui concernent la publication des textes officiels régionaux en langue régionale, toponymie en langue régionale.


Alors n’hésitez pas vous prononcer sur les 39 mesures que la France s’engage à appliquer en ratifiant la charte !


Pour en savoir plus, participer à la grande consultation, cliquez ici !