« La mondialisation, et le retour de l’Histoire qu’elle précipite sur le continent européen, rend désormais impossible l’abstention stratégique des Européens : les conflits extérieurs sont de plus en plus proches du territoire de l’Union européenne (Ukraine) et causent de plus en plus des déstabilisations internes graves (terrorisme, réfugiés venus de Syrie et d’Irak) ; l’Amérique est de plus en plus incertaine ; la croissance est fonction d’équilibres régionaux lointains (stabilité de la Chine, rôle des émergents). À bien des égards, l’Europe se retrouve donc en première ligne. Il lui faut agir sur l’environnement extérieur pour conforter les éléments de sa prospérité et de sa sécurité à l’intérieur ; il lui faut influencer le rythme et le mode d’évolution de la mondialisation pour retrouver du crédit auprès de millions de citoyens sceptiques. Les contraintes de la sécurité, les exigences de la croissance et la nécessité d’un projet politique mobilisateur, tout se combine désormais pour obliger l’Europe à sortir de soi et regarder le monde » - Où va le monde ? Avec Pascal Lamy, éditions Odile Jacob, 2017.


Pour ne pas manquer la conférence "L’Europe de tous les dangers" avec Nicole Gnesotto, retenez dès maintenant à votre agenda la date du 16 mars 2017 de 18h à 20h (Paris Saint-Martin/Conté - amphithéâtre Abbé-Grégoire) et n’oubliez pas de vous inscrire pour participer !


Nicole Gnesotto est professeure du Cnam, chaire sur l’Union européenne, et présidente du conseil d’administration de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), première femme nommée à ce poste.

Premier directeur de l’Institut d’Études de sécurité de l’Union européenne, de 2001 à 2007, après avoir été chef adjoint du Centre d’analyse et de prévision du Quai d’Orsay, Nicole Gnesotto est Agrégée de lettres ainsi que vice-présidente de l’Institut Jacques Delors et membre du comité de rédaction de la revue Esprit - dernier ouvrage paru : Où va le monde ? Avec Pascal Lamy, éditions Odile Jacob, 2017.


Pour en savoir encore plus, voir la retransmission en direct, cliquez ici...