Saviez-vous que l’ensemble des 47 membres pays du Conseil de l’Europe ont adhéré à la Convention européenne des droits de l’homme - CEDH ?


Ce traité est conçu pour protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales de chacun d’entre nous néanmoins ce sont les gouvernements, les parlements et les tribunaux de chacun des Etats signataires qui doivent protéger en premier lieu les droits reconnus dans la Convention.


Basée à Strasbourg, la CEDH joue cependant le rôle de filet de secours, ainsi toute personne peut poursuivre devant la Cour l’un des 47 Etats signataires pour violation de ses droits humains après avoir exploité toutes les possibilités au niveau national.


Si la Cour européenne juge que les droits humains du requérant ont été violés, le pays concerné :


C’est le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe qui s’assure des mesures adoptées par les pouvoirs publics à la suite des arrêts de la Cour.


Tout au long de ce processus, les droits inscrits dans la Convention européenne sont protégés de différentes manières dans les pays signataires. 


Les principes de la Convention et la jurisprudence de la Cour européenne sont pris en considération chaque fois que les tribunaux nationaux rendent des décisions, que le parlement légifère et que les pouvoirs publics prennent des mesures.


Les arrêts de la Cour européenne ne sont donc qu’une des façons dont les droits de l’homme sont protégés en Europe.


En savoir plus...