« L’enjeu de la COP24 : tenir les objectifs de l’Accord de Paris et se donner les moyens de les atteindre. Il y a urgence à avancer, car nous vivons déjà les dégâts du dérèglement climatique. Les inondations dans l’Aude et le Var en sont un triste exemple. »

François de Rugy


Pour mémoire la COP24 a pour objectif :


Alertés en 1992 sur la gravité du réchauffement global par la communauté scientifique, l’Organisation des Nations unies et ses États membres ont mis en place des mesures à l’échelle de la planète et adopter la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques - CCNUCC.

Ainsi depuis 1995, les États signataires se réunissent une fois par an dans le cadre des conférences des Parties, Conferences of the Parties appelées COP.

Lors de COP21, 195 pays et l’Union européenne ont adopté l’Accord de Paris (ratifié par 183 pays et l’Union européenne) qui fixe l’objectif majeur de contenir le réchauffement planétaire en dessous des 2 °C, voire 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels.

Dans son dernier rapport publié en octobre 2018, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat - GIEC alerte une nouvelle fois sur l’urgence climatique : sans un renforcement de la politique climatique des pays signataires de l’Accord de Paris, le réchauffement climatique global devrait atteindre plus de 3 °C d’ici 2100.


De son côté, la France a construit une politique ambitieuse afin de respecter l’Accord de Paris :


Pour bien comprendre les différents enjeux ne manquez l’infographie dédiée à la COP24, 3 ans déjà...



Pour en savoir plus...