Ainsi pendant 24 heures, le Black Friday est l’occasion pour la plupart des enseignes de distribution de proposer de nombreuses offres promotionnelles pour attirer les clients. 


Ensuite, sont organisés le Cyber Monday et la Cyber Week durant lesquels les promotions se succèdent notamment sur Internet.


A partir du vendredi 23 novembre 2018 et durant toute la semaine qui suit, beaucoup de promotions seront ainsi proposées donnant l’occasion aux cybercriminels mettre au point des escroqueries pour profiter des internautes imprudents en quête de la "très bonne affaire" :


Cybermalveillance.gouv.fr appelle les internautes à une plus grande vigilance en observant notamment 7 recommandations visant à éviter que cet événement ne se termine en "vendredi noir" :

  1. se méfier des offres trop généreuses, si la promotion semble beaucoup plus intéressante que partout ailleurs, la considérer comme suspecte par principe et faire un minimum de vérification avant d’acheter (réalité de la promotion, notoriété du vendeur, risque de contrefaçon…) au risque de ne jamais voir arriver cet achat ou au mieux de se voir livrer une contrefaçon ;
  2. ne pas confondre vitesse et précipitation, même pressé par un pseudo vendeur en ligne qui propose l’affaire du siècle ou par un compte à rebours de vente flash, ne pas donner trop rapidement son numéro de carte bancaire et prendre le temps d’un minimum de vérification (existence réelle et notoriété du vendeur, réalité de la promotion, sécurité de la transaction…) ;
  3. ne pas rappeler inconsidérément des numéros surtaxés, si des messages énigmatiques parviennent depuis une boîte vocale ou par SMS vous demandant de recontacter ou à être recontacter un pseudo transporteur "pour votre livraison" ou un service après-vente - SAV "suite à votre achat" ou encore proposent une promotion "immanquable", il est préférable de rappeler le numéro officiel du commerçant, du transporteur ou du SAV concerné mentionné sur le site officiel ;
  4. attention à l’hameçonnage, mieux vaut vérifier scrupuleusement les adresses d’envoi dans les messages (un seul caractère peut parfois changer), ne pas cliquer sur les liens et ne pas ouvrir les pièces jointes d’expéditeurs inconnus ou douteux qui annoncent l’affaire du siècle, risque de vol de vos codes d’accès, de vos données personnelles ou bancaires, la réception d’un virus, l’achat d’une contrefaçon… penser à vérifier la réalité de la promotion sur le site officiel du commerçant ou en contactant par téléphone son service commercial ;
  5. vérifier la réalité et la notoriété des sites de vente afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une adresse frauduleuse d’un site officiel ou sur un site créé pour la circonstance, un seul caractère peut parfois changer par rapport au nom du site officiel, face à un site inconnu, rechercher son nom sur un moteur de recherche et consulter les avis afin d’éviter d’encourir de nombreuses déconvenues ;
  6. protéger ses données personnelles et bancaires, même si cela peut faire manquer à rater une bonne affaire, ne pas fournir trop vite vos données personnelles ou bancaires au risque de conséquences qui pourraient être dramatiques (usurpation d’identité, transactions bancaires frauduleuses…).
  7. enfin, utiliser un mot de passe solide et différent pour chaque application ou site Internet est le seul seul moyen pour s’assurer que si le mot de passe se trouvait compromis sur un site, cela ne compromettrait pas l’ensemble de vos autres accès informatiques.


Pour en savoir davantage...