Menée dans l’ensemble des 28 États membres dans les semaines qui ont suivi les élection, l’enquête Eurobaromètre approfondie a permis de mettre en évidence le nombre croissant de jeunes pro-européens qui ont voté aux élections européennes de 2019 ;


Près de 28 000 citoyens de toute l’UE ont répondu à des questions sur leur participation aux élections européennes et sur les problématiques qui les ont incités à voter.


Le soutien des citoyens à l’égard de l’Union Européenne demeure à son plus haut niveau depuis 1983 ce qui vient confirmer l’enquête pré-électorale, 68% des répondants (+1 point par rapport à février-mars 2019) déclarent que leur pays a bénéficié de l’adhésion à l’UE.


De plus, la participation des jeunes a atteint 42% (contre 28% en 2014), l’enquête montre que ce sont les jeunes et les primo-électeurs qui ont permis cette augmentation de la participation : 42% des répondants âgés de 16/18 à 24 ans ont déclaré avoir voté aux élections, faisant ainsi croître la participation des jeunes de 50% si l’on compare au taux de participation de 28% en 2014.



La croissance du taux de participation chez les 25-39 ans est également importante (+12 points, de 35 à 47%).


La participation des jeunes et des primo-électeurs dépasse de loin l’ensemble des augmentations du taux de participation dans les autres tranches d’âge.



Il a été constaté égalerment une forte augmentation du nombre de citoyens européens qui pensent que "leur voix compte dans l’UE" : 56% des répondants partagent ce point de vue, soit une augmentation de 7 points depuis mars 2019, le résultat le plus élevé depuis que cette question a été posée pour la première fois en 2002.


Parmi les problématiques qui ont amenés les citoyens à voter, les principaux sujets sont :



Enfin, vous pouvez consulter et télécharger dès maintenant "l’Eurobaromètre : premiers résultats de l’enquête post-électorale du Parlement européen" (en anglais).



En savoir encore plus...