Pour bien commencer, venez découvrir le point commun entre le cacaotier et la tomate, le cerisier et la courge, le caféier et le pommier, avec  le dossier consacré aux insectes pollinisateurs et ses fascinants clichés photographiques par le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (Crédit photos : O. Brosseau / Terra - Mai 2016).


Saviez-vous que 35 % de ce que nous mangeons dépend de la pollinisation par les insectes ?

Avec plus de 80 % des plantes à fleurs (ou angiospermes) qui dépendent directement de la pollinisation par les insectes ; dans l’agriculture, cela concerne la production de fruits et la production de graines, soit au total, environ 35 % de ce que nous mangeons y compris des denrées coûteuses comme le cacao, le café et des épices.


Alors si vous avez envie d’agir en la faveur des insectes pollinisateurs, vous pouvez participer dès maintenant en :


Pour en savoir encore plus, découvrir les champions, les rustiques ou les discrets de la pollinisation, butinez ici !