Les 26 et 27 mai prochains, le Forum Français de la Jeunesse - FFJ réunit près de 160 jeunes venus-es de toute la France métropolitaine et des territoires d’Outre-mer pour débattre l’avenir de l’Europe, un enjeu majeur.


« À un an des élections européennes, le Forum Français de la Jeunesse (FFJ) va réunir les 26 et 27 mai prochains près de 160 jeunes venu·e·s de toute la France métropolitaine et des territoires d’Outre-mer pour débattre d’un enjeu majeur : l’avenir de l’Europe !

Les élections européennes de mai 2019, un enjeu politique important


Le fort taux d’abstention aux dernières élections européennes de 2014 – 73% des 18-35 ans s’étaient abstenus selon le Baromètre 2016 sur la jeunesse du CRÉDOC​​​​​​​ et de l’INJEP – a révélé le fossé qui existe entre la jeunesse et ses représentant·e·s. Au regard de ce constat, il est nécessaire de mobiliser les jeunes sur cette échéance politique et d’écouter ce qu’ils·elles ont à dire sur l’Europe. Le FFJ a donc décidé de se saisir de cet enjeu en permettant à des jeunes d’échanger entre eux·elles et de débattre avec des élu·e·s en vue de ce futur scrutin.

Le FFJ s’associe à UNICEF France et aux Jeunes Européens-France pour mettre en avant la parole des jeunes
Un an avant les élections européennes et grâce au soutien de notre partenaire UNICEF France, nous avons lancé un sondage qui va permettre à des milliers de jeunes de donner leur avis sur l’avenir qu’ils·elles souhaitent pour l’Europe. Les résultats seront révélés le samedi 26 mai, en présence des jeunes participant·e·s ainsi que de la vice-présidente du Parlement européen, Sylvie Guillaume.

Le FFJ et les Jeunes Européens-France ont construit ces deux jours pour que les jeunes aient la possibilité de s’exprimer sur les questions qu’ils·elles se posent sur le fonctionnement des institutions, la citoyenneté européenne mais aussi d’interpeller les élu·e·s sur l’Europe de demain. Grâce à des ateliers thématiques, tables rondes, débats…160 jeunes vont se retrouver pour avoir l’opportunité de s’exprimer sur leurs envies, leurs craintes et leur vision de l’Europe.

Par-delà leurs divergences, les organisations du FFJ sont en effet convaincues que la jeunesse a une parole à apporter à notre société et que c’est un impératif démocratique d’entendre cette parole. Dans le cadre des « consultations citoyennes sur l’Europe » organisées par le Gouvernement, cet événement vise dès lors à faire émerger une parole jeune sur des enjeux européens qui les concernent en premier lieu.

Un événement annonciateur d’une future campagne sur l’Europe


Permettre aux jeunes d’échanger à un an des élections, c’est aussi créer le cadre pour l’élaboration de futures propositions élaborées par les jeunes. En effet, les idées, espoirs et thématiques qui ressortiront des différents travaux des participant·e·s seront ensuite enrichies et développées lors d’une campagne que va mener le FFJ de novembre 2018 à mai 2019, intitulée : “les jeunes (re)font l’Europe !”. Ce sera à nouveau l’occasion pour le FFJ de faire entendre la parole des jeunes sur les questions qui les concernent et d’interpeller les principales formations politiques françaises sur le futur de l’Europe. »


Communiqué de presse du 21 mai 2018, disponible au format pdf.


Contact presse : Anthony IKNI, délégué général - aikni@forumfrancaisjeunesse.fr – 06 75 33 94 44


Pour en savoir plus, cliquez ici...