Lors du débat "Femmes et climat" organisé le 8 décembre sur le pavillon France, les femmes étaient à l’honneur.

Plaidant pour davantage de parité, notamment dans les instances internationales, la ministre a rappelé que : "les femmes se trouvaient en première ligne pour observer le changement climatique mais aussi pour le subir et pour en souffrir (…), rappelant que 60 % des personnes vivant avec moins d’un dollar par jour sont des femmes et que face à cette vulnérabilité aggravée, davantage de parité serait une bonne chose pour les femmes et pour le climat".

Ne pas manquez pas également l’article Géosciences #votreénergie pour la France par lequel des femmes ingénieures, professeures, chercheuses dans des spécialités variées depuis la paléoclimatologie à la météorologie, en passant par l’urbanisme, l’écologie, la santé ou les statistiques, mobilisées pour le climat, ont choisi de parler d’un sujet qui leur tient à cœur.

Pour en savoir davantage, cliquez ici...