La loi du 2 février 2016 répond à la demande d’une fin de vie digne, accompagnée et apaisée, par une meilleure prise en charge de la souffrance des personnes malades et les personnes en fin de vie avec le renforcement des droits existants mais aussi la création de droits nouveaux pour avec notamment :


Saviez-vous qu’à présent, vous pouvez rédiger vos directives anticipées et choisir votre personne de confiance ?


9 Français sur 10 ne connaissent pas cette loi, ni leurs droits, c’est pourquoi cette campagne sera relayée jusqu’au 20 mars 2017 sur plusieurs médias, avec :


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...