Pour mémoire, le "G7 ou groupe des 7" regroupe :



Créé à l’initiative de la France dans le contexte de la crise qui a suivi le premier choc pétrolier, le G7 a été conçu comme un cadre de dialogue informel entre les six plus grandes puissances économiques, il s’est réuni pour la première fois en 1975, à Rambouillet ; puis le Canada a été invité à devenir le septième membre du groupe en 1976.


Les pays du G7 représentent alors 70% du PIB mondial.


Ainsi chaque année, les chefs d’État et de gouvernement se réunissent lors d’un sommet, le G7 alors présidé un des pays membres, selon lun même ordre : France, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Italie et Canada.


Depuis la création du groupe, la France a accueilli six sommets du G7 :


  1. Rambouillet en 1975,
  2. Versailles en 1982,
  3. Paris (Arche de la Défense) en 1989,
  4. Lyon en 1996,
  5. Évian en 2003,
  6. Deauville en 2011.


Cette année, la France prend la présidence du groupe avec l’organisation d’un sommet organisé à Biarritz du 25 au 27 août 2019 avec 5 objectifs :


  1. lutter contre les inégalités de destin, en favorisant particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à l’éducation et à des services de santé de qualité ;
  2. réduire les inégalités environnementales en protégeant notre planète grâce aux financements en faveur du climat et d’une transition écologique juste centrée sur la préservation de la biodiversité et des océans ;
  3. promouvoir les politiques commerciales, fiscales et de développement plus justes et équitables ;
  4. mener l’action pour la paix, contre les menaces sécuritaires et le terrorisme qui déstabilisent les fondations de nos sociétés ;
  5. exploiter de manière éthique et centrée sur l’humain des opportunités offertes par le numérique et l’intelligence artificielle.



Le G7 est une occasion de travailler également plus largement avec tous ceux qui partagent nos valeurs et sont prêts à se mobiliser pour avancer ensemble :




En savoir encore plus...