République centrafricaine, 12 mai 2014 : Accompagnée par des Anti-Balakas, Camille Lepage a trouvé la mort à 26 ans dans une embuscade, alors qu’elle effectuait un reportage sur les conditions de travail des Centrafricains exploités dans des mines de diamants, dans la région d’Amada Gaza, près de la frontière camerounaise.

Ce drame rappelle les risques que les journalistes doivent assumer pour couvrir certains sujets et offrir à leurs contemporains l’information qu’ils attendent.

A 26 ans seulement, la photojournaliste Camille Lepage avait déjà longuement sillonné l’Afrique. Après des études de journalisme et de photojournalisme en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas puis au Danemark, elle avait décidé de partir avec son sac à dos, ses appareils photo, sa lucidité, son humanité, son sens de l’autre, sa volonté et son regard.


Pour en savoir encore plus, vous inscrire pour visiter l’exposition photographique dans les salons du ministère, cliquez ici.