Pour mémoire : l’expression anglo-saxonne fake news désigne un ensemble de procédés contribuant à la désinformation du public.


L’expression fake news qui a rapidement prospéré en français, a été l’occasion de puiser dans les ressources de la langue pour trouver des équivalents français.


Saviez-vous que le néologisme "infox" est constitué à partir des mots "information" et "intoxication" ?

Par exemple pour favoriser un parti politique au détriment d’un autre, ou pour entacher la réputation d’une personnalité et/ou d’une entreprise, ou encore pour contredire une vérité scientifique établie, il est correct d’utiliser l’expression "information fallacieuse" ou à présent "infox".


A noter qu’à la place de fake news, la Commission d’enrichissement de la langue française recommande de choisir parmi les termes figurant dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse ainsi que dans le code électoral, le code pénal ou le code monétaire et financier :



Enfin, depuis le 4 octobre dernier, vous pouvez sans hésiter utiliser "infox" à la place de "fake news".


Pour en savoir davantage...