C’est la loi - article L.2212-1 du Code de la santé publique - qui prévoit que toute femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse puisse demander à un médecin l’interruption de celle-ci, qu’elle soit majeure ou mineure ; seule la femme concernée peut en faire la demande.

Le remboursement à 100% de l’IVG par l’Assurance maladie voté en 2012 est effectif à partir du vendredi 1er avril 2016 permettant ainsi de lever des obstacles financiers dans l’accès à l’avortement, le coût de l’IVG ayant été considéré comme un frein pour près d’une personne sur cinq en France.

Saviez-vous qu’en France, une IVG peut être pratiquée avant la fin de la 12e semaine de grossesse ?

Cette période correspond à la fin de la 14e semaine après le début des dernières règles soit 14 semaines d’aménorrhée (absence de règles).


N’hésitez pas à télécharger le dossier guide sur l’interruption volontaire de grossesse - IVG (format pdf).


Et pour toutes les questions sur la contraception, la sexualité ou sur l’interruption volontaires de grossesse - IVG, vous pouvez contacter le numéro vert 0800 08 11 11 (gratuit et accessible en métropole et en dans les DOM, de 9h à 22 h et de 9h à 20h le samedi).


Pour en savoir plus, cliquez ici...