Pourtant naturelles, les règles sont encore l’objet d’un tabou qui se traduit par la peur et la gêne d’en parler qui peuvent entraîner chez les femmes ainsi que chez les adolescentes par manque d’information entraîner une :

 


Cette journée pose également la question de l’accès aux protections hygiéniques pour les femmes les plus précaires, qui faute de moyens pour pouvoir se procurer des protections de qualité et en quantité suffisante, se tournent faire des alternatives qui peuvent être dangereuses pour leur santé.



Cette journée mondiale dédiée à l’hygiène menstruelle vise à :


Mais au fait, savez-vous pourquoi la date du 28 et celle du mois de mai ?


Cette date n’est pas anodine, elle a été choisie en écho à la durée moyenne d’un cycle menstruel de 28 jours et le mois, celui de mai, 5e mois de l’année correspond à un nombre moyen de la durée des règles, 5 jours.


Enfin, une rencontre sur le thème "Précarité, composition : quelles innovations pour les femmes ?" est organisée mardi 28 mai 2019 par la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations réunissant plusieurs ministres, parlementaires, entrepreneuses, industriels, experts et associations pour convenir d’une stratégie commune, innovante et inédite, qui améliorera concrètement la vie de toutes les femmes.

En savoir davantage...