Aucune liste n’ayant obtenu la majorité absolue au premier tour des élections régionales 2015, un second tour se déroulera donc dimanche 13 décembre dans toutes les régions.


Saviez-vous qu’au second tour, la majorité absolue n’est plus requise ?

Qu’elle ait recueilli ou non la majorité absolue des suffrages exprimés, la liste arrivée en tête bénéficie d’une prime majoritaire dans la répartition des sièges  ; elle reçoit ainsi un quart des sièges à pourvoir arrondi à l’entier supérieur, puis les autres sièges sont répartis entre les listes (y compris la liste arrivée en tête) à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne.


Puis, une fois que les résultats sont proclamés, le code général des collectivités territoriales - article L.4132-7 prévoit que les conseillers régionaux se réunissent le premier vendredi qui suit l’élection, le :


Lors de cette première réunion, seront élus :


A noter : les conseils régionaux des régions fusionnées devront se prononcer sur leur chef-lieu définitif et sur leur nom avant le 1er octobre 2016 (sauf pour la région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine pour laquelle Strasbourg a été désigné chef-lieu par la loi) ; après l’avis du conseil régional, le nom et le chef-lieu seront fixés par décret en Conseil d’État.


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...