Le ministère des solidarités et de la santé vous invite à mieux connaître les risques de l’été à l’aide d’une infographie intitulée "Au bord de l’eau" et tout savoir pour :



Saviez-vous que la crème solaire ne suffit pas à protéger votre peau du soleil ?

Même la plus efficace des protections solaires ne filtre pas la totalité des UV, la meilleure solution reste donc de se couvrir (t-shirt sec, chapeau à bord large et paire de lunettes de soleil).
Santé Publique France rappelle le rayonnement solaire favorise également dans l’air la formation d’ozone, gaz irritant dont les propriétés oxydantes peuvent provoquer toux sèche et gêne respiratoire.

En cas d’épisode de pollution à l’ozone, le conseil le plus sûr est d’éviter les sorties l’après-midi ainsi que les activités physiques et sportives en plein air.



Côté baignade, le maître-mot est vigilance à chaque âge et en tout lieu !

Pour mémoire, entre le 1er juin et le 30 septembre 2015, 1.266 cas de noyades accidentelles ont été enregistrés, dont 637 constatées à la mer. 436 personnes (soit 34%) sont décédées.


Vous pouvez télécharger gratuitement la brochure "Se baigner sans danger !" de Santé Publique France.


De plus, se renseigner sur la qualité des eaux est également important, vérifier les sites de baignades, choisir un lieu contrôlé ; les résultats d’analyses des eaux de baignade sont disponibles en ligne.



Enfin en ce qui concerne les coquillages ramassés en bord de mer, leur consommation présente de réels risques pour la santé en raison de la concentration des bactéries, virus ou du phytoplancton toxique présente dans les coquillages qui ne sont donc pas tous bons à consommer, vous pouvez consulter dès maintenant le site breton pecheapied-responsable.fr 


Pour en savoir encore plus, cliquez ici...