Suite à l’accord trouvé entre les 28 Etats membres dès 2016, qui prévoyait un délai de 2 ans pour permettre aux pays d’adapter leur législation nationale, le règlement général sur la protection des données - RGPD entrera en vigueur dans tous les Etats membres de l’Union européenne le 25 mai 2018.


Savez-vous que la protection des données est un droit inscrit dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE  ?

La protection des données est inscrite dans le chapitre Liberté : "les droits à la liberté et à la sûreté, respect de la vie privée et familiale, protection des données à caractère personnel, droit de se marier et droit de fonder une famille, liberté de pensée, de conscience et de religion, liberté d’expression et d’information, liberté de réunion et d’association, liberté des arts et des sciences, droit à l’éducation, liberté professionnelle et droit de travailler, liberté d’entreprise, droit de propriété, droit d’asile, protection en cas d’éloignement, d’expulsion et d’extradition."


Dès 1995, une première directive avait été adoptée, fixant les principes généraux ainsi que les droits liés à la protection des données personnelles ; le règlement qui entrera en application cette année en est une réforme, qui tient compte des évolutions technologiques des dernières années et des problématiques qui en sont nées.


Avec près de 250 millions de personnes qui utilisent internet quotidiennement et échangent de plus en plus de données à caractère personnel en Europe : banque en ligne, achats, réseaux sociaux, déclarations d’impôts en ligne…, protéger ces données est donc une nécessité, d’autant plus que les risques sont nombreux, divulgation non autorisée, vol d’identité, fraude…


Ainsi le règlement prévoit plusieurs droits pour les individus :




Pour en savoir encore plus, cliquez ici...