Concrètement, le vote blanc consiste à déposer dans l’urne une enveloppe vide ou comportant un bulletin blanc, dépourvu de tout nom de candidat, lors d’une élection.



Ce vote se distingue :



Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections, les bulletins blancs sont décomptés séparément des votes nuls et annexés au procès-verbal.


En revanche, ils ne sont pas comptabilisés dans les suffrages exprimés qui seuls sont pris en compte dans le résultat de l’élection.



Pour en savoir davantage...