Avec des cursus en 2 à 5 ans après le bac, les écoles d’art mènent à des diplômes nationaux, notamment le BTS (brevet de technicien supérieur), ou bien à des titres d’écoles, reconnus par l’État ou non ; ces écoles se distinguent surtout par leur réputation auprès des professionnels.


Au sommaire le dossier consacré aux écoles d’art par l’Onisep :


Les écoles des beaux-arts - Diplôme national d’art (DNA), diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP), une quarantaine d’écoles supérieures d’art, appelées écoles des beaux-arts, proposent des formations artistiques en 3 à 5 ans. Publiques et réputées, elles attirent nombre de bacheliers, d’où une forte sélection à l’entrée...


Les écoles nationales supérieures d’art - Arts plastiques, design, cinéma, théâtre... les arts ont leurs grandes écoles ! Dans le public, il s’agit d’écoles nationales supérieures (ENS) délivrant le plus souvent des diplômes à bac + 5. Recrutement de bac à bac + 3...


Ecoles supérieures d’arts appliqués - Boulle, Duperré, Estienne, Olivier de Serres à Paris, l’Esaat à Roubaix, les lycées La Martinière-Diderot à Lyon et Alain Colas à Nevers. Ces 7 établissements, appelés "écoles supérieures d’arts appliqués" (ESAA), proposent des formations artistiques, de bac à bac + 5, reconnues. Publiques (gratuites), ces écoles sont convoitées et très sélectives....


Les conservatoires - Musique, danse, art dramatique... Les conservatoires nationaux supérieurs (CNS) dispensent un enseignement de haut niveau. Les débutants n’y ont pas leur place. La formation artistique de base s’acquiert dans les conservatoires à rayonnement régional (CRR) ou départemental (CRD). Reste à réussir les concours d’entrée...


Les écoles du patrimoine - Archives, conservation du patrimoine, restauration d’art... la Culture a ses grandes écoles ! Dans le public, l’Ecole du Louvre, l’Ecole nationale des chartes (ENC) et l’Institut national du patrimoine (INP) dispensent des formations de haut niveau. Accès sur concours de bac à bac+3. Les admis à l’INP ont souvent un bac+4 ou +5...


La MANAA (mise à niveau en arts appliqués) - Vous visez un BTS des arts appliqués ou un DMA (diplôme des métiers d’art). Si vous n’avez pas un bac de la spécialité (STD2A, bac pro ou BMA), vous devrez faire une année de mise à niveau en arts appliqués avec un Gros plan sur la Manaa...


L’année préparatoire aux écoles d’art - Ensad, Ensba, Ensci, écoles des beaux-arts... Les écoles supérieures d’art publiques sont particulièrement sélectives. Pour franchir le barrage du concours, nombre de bacheliers font une année préparatoire. Gros plan sur cette "prépa artistique" qui s’avère souvent efficace...


Enfin ne manquez pas de tester vos conaissance avec les QUIZ un spécial université et un spécial études d’art.


Pour en savoir plus, consulter le dossier dans son intégralité, cliquez ici...